TO BE AGILE OR NOT TO BE

TO BE AGILE OR NOT TO BE

L’AGILITE DANS LES PROJETS? TESTEE ET VALIDEE

Une caractéristique forte de nombreux projets est de voir les besoins initiaux se modifier en cours de réalisation. S’ouvre alors un dilemme fort : livrer une solution inadaptée ou revoir ses plans et les moyens. Sinon, on peut aussi choisir d’être Agile.
Adopter une approche Agile lors des phases de test et validation offre une vraie souplesse et capacité d’adaptation dans ses projets.   Valider les acquis à la fin de chaque étape offre la sérénité du bon fonctionnement du service et renforce la confiance de l’ensemble des acteurs. Elle offre aussi la capacité d’adapter les efforts de test aux situations est un atout pour répondre aux besoins de service.

Les principes de la validation

Comprendre les fondamentaux et choisir une approche méthodique pour renforcer vos processus de validation

LE TOP 4 DES APPROCHES LES PLUS REPANDUES

Au fil des décennies, les approches et les méthodologies pratiquées dans le domaine de la validation fonctionnelle et technique ont évolué et se sont multipliées. Certaines ont cependant su s'imposer dans les pratiques et dans les projets IT - voire aussi dans vos projets
Scrum 40%
skillbar
Waterfall 30%
skillbar
Extreme Programming 20%
skillbar
Autres 10%
skillbar

La Méthodologie Etapes par Etapes

Découvrez quels sont les grands principes d'une validation fonctionnelle et technique réussie

L’EQUIPE

Elle est primordiale à la bonne réalisation du projet, plus encore que les outils ou les procédures. La cohésion de l’équipe, essentiellement composée de développeurs, est favorisée et soutenue par la force d’une communication continue et efficace

L’APPLICATION

Livrer une application fonctionnelle est la priorité. Les efforts sont portés sur le résultat attendu avant tout. Si la documentation est utile et se doit d’être à jour pour être exploitable, elle pourrait être complété par d’autres moyens d’apprentissage (commenter le code, partager des connaissances dans l’équipe, etc.)

LA COLLABORATION

Qui mieux que l’utilisateur final va connaître ses besoins? Il est essentiel de l’impliquer dans les phases de développements et tout particulièrement en phase de test et validation. Ses commentaires et retours offrent des opportunités d’amélioration de la solution

LE CHANGEMENT

Face aux évolutions des besoins, du périmètre ou du contexte, la flexibilité et la capacité d’adaptation sont des atouts pour transformer ces changements en valeur ajoutée. Evitez la rigidité des plans projet à un an

Concevoir la stratégie de validation des applications

En lien avec les différents acteurs du projet et des projets liés, rédiger la stratégie de validation d’un solution en fonction des moyens humains et techniques, des environnements d’intégration et de la localisation des équipes.

Planifier et coordonner la validation des applications

A partir des cahiers de recette, planifier et coordonner les activités de validation et effectuer le reporting associé

Préparer la validation fonctionnelle des applications

A partir des spécifications fonctionnelles, rédiger les cahiers de recette d’une solution, seule dans son environnement ou intégrée dans son architecture

Préparer la validation technique des applications

A partir des spécifications techniques, rédiger les cahiers de recette d’une solution, seule dans son environnement ou intégrée dans son architecture

Valider fonctionnellement les applications

A partir de cahier de recettes, tester les fonctionnalités d’une solution dans son environnement

Piloter la validation des applications

En lien avec les différents acteurs du projet, piloter les activités de validation d’une solution, dans le respect des budgets et du planning, contribuer au staffing de l’équipe de validation, effectuer le reporting associé et gérer le risque

Pourquoi la Validation Fonctionnelle et Technique

Prouver le respect des exigences pour livrer la solution attendu par les utilisateurs

Veiller au respect des engagements

Rôle classique des équipes de validation et "recettage", la vérification de l'adéquation entre développements et spécifications s'effectue tant au niveau des fonctionnalités qu'au niveau ds choix techniques. En identifiant les écarts à ce stade, les efforts de correction sont minimes

Détecter les bugs et anomalies

La mise à l'épreuve et l'utilisation en environnement de test ou de qualifiaction de la solution permet d'identifier des anomalies, comportements inattendus, bugs ou autres erreurs imprévues. La validation fonctionnelle et technique est un moyen incontournable d'assurer la qualité des solutions livrées

Maîtriser les coûts du projet

Traiter les anomalies identifiées, voire adapter sa solution aux besoins changeants, lors du mode projet est toujours plus rentable qu'engager une campagne d'évolutions/corrections après livraison finale

Etre capable de réagir plus vite

Dans un contexte où les besoins peuvent être changeants, il est utile de choisir une approche souple et évolutive, capable d'absorber ces réorientations tout en maintenant un rythme de réalisation

corp-service-banner

QUELQUES CHIFFRES CLES

Tests fonctionnels, tests techniques, recettage, qualification, validation... Si vous vous demandez toujours ce que peuvent vous apporter la mise en oeuvre de ces phases, les données suivantes vous en apporteront une réponse plus concrète
Detection d'anomalies 41%
skillbar
Modification de fonctionnalités 32%
skillbar
Optimisation technique 18%
skillbar
Autres 15%
skillbar